Je change de nom de domaine, c’est grave docteur ?

nom de domaine

Si le changement de nom requiert certaines formalités pour un individu, il en est de même pour un site. Sur la toile, le nom de domaine d’un site web s’apparente pratiquement à une véritable identité. En effet, elle permet aux internautes de le reconnaître et aux moteurs de le positionner. Pour les géants comme Google et Bing, un nouveau nom domaine signifie un nouveau site, une nouvelle adresse ou encore un nouvel emplacement.

Cependant, si faire peau neuve est généralement une bonne chose, cela peut très vite être problématique en termes de référencement. En procédant à cette pratique, le site risque en effet de perdre tout son référencement. Backlinks, position sur les SERPs, trafic, notoriété, tout est à refaire. Bien sûr, le retour à la case départ n’est pas inéluctable. On peut parfaitement changer de nom de domaine et conserver son SEO grâce à quelques bonnes pratiques.

Pourquoi changer de nom de domaine ?

Pour comprendre les raisons qui peuvent pousser le propriétaire d’un site à changer de nom de domaine, il est d’abord important de distinguer deux pratiques qu’on a souvent tendance à confondre : le transfert et le changement. Une plateforme peut très bien garder son nom de domaine, mais changer de fournisseur internet ou d’hébergeur (serveur web). On parlera donc de transfert de domaine. Dans le second cas, c’est le nom de l’adresse du site qui a été modifié.

Différentes situations peuvent être à l’origine d’un changement de nom de domaine. Il peut arriver que les professionnels soient forcés de procéder à cette approche quand ils constatent que le nom utilisé est celui d’un emplacement (blog, site d’entreprises et autres) déjà existant et qu’il est donc indisponible. Dans d’autres cas, la décision résulte tout simplement du fait que le nom choisi n’est pas bien approprié ou qu’il risque de ternir la crédibilité du site.

La raison peut aussi être d’origine marketing ou entrer dans le cadre de la stratégie d’expansion d’une marque. Il peut arriver qu’une enseigne décide de changer de nom de domaine parce qu’elle souhaite véhiculer un nouveau message ou de nouvelles valeurs afin de mieux se rapprocher des consommateurs. La décision peut également provenir du fait que l’entreprise souhaite élargir ses champs d’activité ou faire évoluer sa ligne éditoriale. Il se pourrait que le nom initial soit trop restrictif et que, pour avancer, la structure site web ait besoin de procéder à une modification. Enfin, les professionnels peuvent décider de changer le nom de domaine de leur site, car celui-ci commence à manquer d’originalité ou qu’ils disposent de plusieurs profils en ligne et qu’ils souhaitent créer un ensemble plus harmonieux. A ce sujet, lisez également notre article sur la stratégie multidomaine.

Changer de nom de domaine a-t-il un impact fort pour mon SEO ?

TRÈS FACILE À MAÎTRISER 22%
TRÈS IMPACTANT POUR LE SEO 92%
INVESTISSEMENT (temps ou argent) 44%

Comment récupérer votre référencement naturel ?

Il faut savoir que la récupération, en termes de SEO, n’est pas systématique après un changement de nom de domaine. Les moteurs de recherche vont en effet considérer la plateforme comme un nouveau site récemment créé (elle sera donc indexée et référencée comme tel). Pour leur signaler qu’il s’agit d’une simple modification de nom d’adresse et ainsi conserver le positionnement initial, les webmasters et webmarketeurs doivent adopter certaines pratiques spécifiques. Il s’agit surtout de renseigner les moteurs de la décision de changement. Mais avant, la nouvelle adresse devra être bien préparée et bien conçue.

Établissez tout d'abord une stratégie SEO autour de votre marché avant de choisir ou de changer de nom de domaine.

Prévenir Google

Le changement de nom de domaine fait partie des éventualités que Google a parfaitement prévues dans sa politique de gestion des sites en ligne. Depuis 2009, l’outil Google Search Console présente une fonctionnalité permettant aux webmasters et référenceurs de signaler ce genre de modification. Les experts peuvent alors accéder à leur compte afin d’effectuer toutes les démarches nécessaires. Il leur suffira d’indiquer l’ancien site, de cliquer sur le bouton « changement d’adresse » et de sélectionner la nouvelle plateforme. Il leur faudra par la suite valider les redirections et passer les méthodes de validation spécifiques pour pouvoir confirmer la modification.

Il se peut que le nouveau site ne s’affiche pas dans la liste « Sélectionner un site validé ». Cela signifie qu’il n’est pas encore ajouté au compte Search Console et que la propriété n’est pas encore validée. La nouvelle adresse devrait normalement apparaître dès que ces problèmes sont réglés.

Il est important de rappeler que Google ne doit être prévenu du changement de nom de domaine que lorsque le nouvel emplacement est réellement prêt. Par ailleurs, les spécialistes devront songer à soumettre un fichier sitemap. Ce support va permettre aux moteurs d’indexer facilement le nouveau site. Mais pour cela, toutes les pages à indexer devront d’abord être préparées (redirections).

Attention à vos backlinks

La gestion des bakclinks est l’une des grandes difficultés auxquelles on doit se confronter quand on décide de changer de nom de domaine. En effet, bien que les techniques de redirection permettent de régler une partie du problème, il se peut que les experts soient amenés à effectuer des mises à jour « manuelles » pour pouvoir récupérer le maximum de liens entrants.

L’astuce consistera alors à se concentrer sur les partenaires les plus importants de son réseau en leur demandant de bien vouloir modifier les liens pour qu’ils pointent vers la nouvelle adresse. Ce travail nécessitera du temps et s’apparentera à un renouvellement de chacune des collaborations déjà mises en place. On peut par la suite l’élargir sur les autres catégorises de partenaires. Pour les plateformes assez récentes, le changement de nom d’adresse pourrait être un bon argument afin d’obtenir de nouveaux backlinks de la part de sites reconnus.

Le netlinking est encore aujourd'hui la clé du succès lorsqu'un site est conforme à Google d'un point de vue technique et sémantique.

Faire des redirections 301

Les redirections 301 sont des redirections permanentes qui indiquent aux moteurs que le changement de nom de domaine est une démarche définitive. Elles doivent donc être réalisées dans les meilleurs délais afin de bien préparer la nouvelle adresse. Il est pratiquement impossible de conserver le référencement et le trafic initiaux si la redirection n’est pas réalisée dans les règles de l’art. Le travail consiste ici à insérer le morceau de code, dans l’en-tête de chaque page, indiquant aux robots que le contenu a changé définitivement d’emplacement ou de localisation. Ainsi, les URLs se rapportant à l’ancien domaine seront automatiquement redirigés vers le nouveau.

Le paramétrage des redirections peut se faire dans le fichier.htaccess du serveur, dans les scripts serveurs ou grâce à des plugins spécifiques. Tout dépendra aussi du type de CMS utilisé (WordPress, Drupal, Joomla, Magento et autres). Quoi qu’il en soit, les modifications devront avoir comme objectif d’éviter que les visiteurs et les robots tombent sur des pages vides ou des pages d’erreurs. En outre, elles devront également servir à éviter les problèmes de « Duplicate Content ».

Bien sûr, pour que la redirection puisse fonctionner, l’ancien domaine devra être conservé durant un certain temps (soit 180 jours si on se réfère à l’outil de changement d’adresse de Google Search Console). En outre, l’utilisation d’un vérificateur de liens est vivement recommandée afin d’identifier et de régler les éventuels problèmes qui peuvent survenir.

Quelques conseils bien utiles

Avec un nouveau nom de domaine, le site est en principe considéré comme un nouvel emplacement. Il faudra un peu de temps pour que la plateforme récupère ses principales positions. La vitesse d’indexation est de 1000 pages par semaine pour Google. La patience sera donc de mise pour les webmasters et référenceurs qui gèrent des sites assez anciens. Normalement, avec un nouveau domaine, les experts devraient pouvoir retrouver les mêmes positionnements que ceux avec l’ancien après 6 mois (9 mois dans certains cas). Les professionnels peuvent accélérer le processus en intensifiant leurs méthodes de référencement comme on le fait avec une page récemment créée.

Home-5-SEO-Experts-Image
Je veux tout savoir sur le référencement

Je veux être acteur de ma réussite sur Google

Nous avons mis en place une structure dédiée à tous ceux et celles qui veulent faire leur référencement eux-mêmes. Grâce à des formations, des guides et du coaching, nous vous donnons toutes les clés pour faire passer votre site en premier sur Google.

Les 6 étapes SEO pour être premier sur Google

POUR UN POSITIONNEMENT DURABLE ET EFFICACE SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE

Je mets mon site en conformité

Nous étudions votre site d’un point de vue technique et vous fournissons une liste détaillée de toutes les actions à mener.

Je choisis mes mots-clés pour plus de trafic

Nous analysons les mots-clés les plus pertinents de votre secteur pour rendre vos actions futures plus rentables.

Social-Media -Marketing-Icon Je rédige du contenu pour séduire Google

Impossible d’être premier sur Google sans un contenu de qualité. Nous pouvons vous conseiller ou le faire pour vous.

Je fais parler de moi sur d'autres sites

Nous pouvons faire publier vos articles sur des sites à gros trafic pour vous apporter plus de visiteurs.

Je booste mes résultats pour être 1er

Nous créons des liens de qualité vers les pages de votre site pour les faire monter en première page sur Google.

Je fais un suivi chaque semaine

Un suivi hebdomadaire vous donne aperçu des positions gagnées ou perdues dans le but d’adapter votre stratégie rapidement.

Besoin d'aide pour votre SEO ?

Nous pouvons vous accompagner dans votre projet SEO. Nous réalisons aussi des formations à distance, dans nos locaux à Bruxelles ou même chez vous. On vous recontacte dans les 48 heures.