[Algorithme] Google Maccabees fait trembler les forums SEO

Google Maccabees

Une mise à jour qui fait du bruit

Le mois de décembre 2017 nous a apporté un morceau d’amusement de mise à jour d’algorithme. Google a lancé une mise à jour qui a rapidement été baptisée « mise à jour Maccabees » par une personnalité SEO très connue.

Les plaintes des webmasters ont commencé à se multiplier sur divers Forums dédiés au référencement web. Comme dit le proverbe, le bonheur des uns fait le malheur des autres.

Google ne s’est jamais donné la peine d’expliquer quels algorithmes de pertinence ont subi des changements au cours de cette période. Pour tenter de cerner Google Maccabees Update, ce sont quelques spécialistes du SEO qui ont mené des analyses. Faisons un petit retour en arrière !

Les changements importants dans les SERPS ont permis à quelques sites d’obtenir de meilleures positions. D’autres webmasters, en revanche, ont été surpris de voir leurs sites chutés de manière considérable. Malgré cela, Google ne tardera pas à confirmer qu’il s’agissait de mises à jour plutôt mineures, contrairement à ce que constatent les propriétaires de sites.

Il s’est passé quoi le 14 décembre 2017 ?

D’importantes fluctuations ont été observées dans les pages de résultats de Google aux alentours du 14 décembre. D’après une discussion sur WebmasterWorld, il semblerait même que la mise à jour ait eu lieu bien plutôt, le mardi 12 décembre.

Afin de décrire avec précision ce qui s’est réellement passé, nous allons revoir les commentaires tirés de fils de discussion sur divers Forum SEO au cours de cette période :

Quel est l'impact de cette mise à jour ?

FAIBLE 8%
RIEN A FAIRE 100%
  • « Mon site non saisonnier qui est pourtant très stable a vu son trafic chuté de 30 % hier 12 décembre. »
  • « Comme d’autres, le trafic organique de mon site dans Google a énormément baissé mardi. Une page qui se classe à la première position depuis des années est descendue à la neuvième position. Il a été remplacé par des articles obsolètes sur des sites majeurs, beaucoup moins pertinents. D’autres pages très bien classées ont également été supprimées. »
  • « Nous sommes également en baisse depuis le 12 décembre sans motif évident. Certaines de nos pages les plus populaires se comportent plutôt bien, alors que d’autres ont glissé. Néanmoins, la baisse n’est pas si drastique. »
  • « Nous avons également constaté une baisse sensible de nos sites vers le 12 décembre. Difficile de savoir le jour précis. Comme certains d’entre vous, mes sites ont perdu jusqu’à 5 ou 6 places dans le classement et ont été remplacés par des sites de qualité médiocre. »

Si on se fie à ces avis laissés par les webmasters, il semblerait que leurs sites ont été a priori déclassés par des sites de moindre qualité. C’est justement pour cette raison que la mise à jour Google Maccabees a fait couler beaucoup d’encre, outre le fait bien sûr que la perte de positions était trop importante chez certains sites.

Des mises à jour baptisées « Google Maccabees Update »

Pourquoi avoir baptisé la mise à jour « Maccabees » ? Ce n’est pas Google, mais le journaliste SEO Barry Schwartz qui est à l’origine de ce nom un peu particulier.

Si l’on se réfère à la définition donnée par Wikipédia, les Maccabées « sont une famille juive qui mena la résistance contre la politique d’hellénisation pratiquée par les Séleucides au IIe siècle av. J.-C ». Schwartz a baptisé la mise à jour ainsi puisqu’elle s’est produite pendant les vacances de Hanoucca. C’est aussi simple que ça !

Un peu trop tiré par les cheveux d’après certains, très inspiré pour d’autres, « Maccabees Update » est donc tout sauf un nom officiel. Google ne baptise en effet que les mises à jour dites principales à l’instar de Panda, Penguin, Index mobile-first, Fred ou encore Payday loan.

« Les changements apparus lors de cette période sont essentiellement dus à des améliorations mineures de l’algorithme de pertinence » a déclaré un employé du géant du Web. Il est clair que Google minimise vraiment ces mises à jour. Notons aussi le fait qu’il s’agit bien de plusieurs mises à jour mineures et non d’une seule.

Google confirme l’update de son algo au cours de cette période

Barry Schwartz tente d’expliquer Maccabees Update

Ce n’est pas dans l’habitude de Google d’annoncer ou de confirmer officiellement les petites mises à jour que ses employés effectuent régulièrement. Mais étant donné la pagaille que Maccabees Update a créée, Danny Sullivan, une figure très connue et respectée dans le monde du Search et employé chez Google, a préféré sortir du silence.

C’était le 21 décembre 2017, dans un de ses tweets, Danny Sullivan déclare qu’ils ont bien publié plusieurs améliorations mineures au cours de cette période, qui font partie de leurs efforts réguliers et routiniers pour améliorer la pertinence du moteur de recherche. « Au cours d’une semaine donnée, l’algorithme de recherche de Google subit divers changements. Beaucoup sont inaperçus. Beaucoup sont mineurs. La semaine dernière était comme ça. Après que quelques éditeurs aient signalé des changements, nous avons vérifié et n’avons constaté aucun changement majeur ou unique de notre part » a-t-il continué.

Faute de précisions de la part du premier concerné, les webmasters se sont lancés dans diverses spéculations. Heureusement, quelques spécialistes du SEO, à l’instar de Barry Schwartz, ont préféré entreprendre une démarche plus cohérente pour tenter d’identifier les algo qui ont subi des améliorations. Pour mener à bien son étude, Barry Schwartz a étudié les données de centaines de sites web qui ont été sévèrement touchés par Maccabees Update.

Les données qu’il a pu récolter révèlent trois signes d’impact très significatifs :

Permutations de mots clés

Une bonne partie des sites pénalisés soumis à Barry Schwartz ciblaient de nombreuses permutations de mots-clés. Il s’agirait de sites possédant plusieurs landing pages, dont chaque landing page est optimisée sur quelques mots clés bien précis. Un site sur le « dépannage d’ordinateur » avait par exemple des landing pages optimisées sur plusieurs mots clés qui se ressemblaient beaucoup : « dépannage d’ordinateur », « dépannage d’ordinateur à Paris », « dépannage d’ordinateur en France », « réparation d’ordinateur à Paris »…

Les symptômes de Fred

L’Algo de Fred a été conçu pour sanctionner les sites de mauvaise qualité. Cette mise à jour cible en particulier les sites qui se concentrent sur les revenus publicitaires et se voient inondés de publicités et d’annonces. L’analyse de Schwartz révèle que pas mal des sites sanctionnés par Maccabees enfreignaient les exigences de l’algorithme Fred.

Le mobile-friendly

Les plus grandes fluctuations ont eu lieu sur les résultats de recherche Google sur mobiles. Barry Schwartz dit avoir analysé les SERPS Google dans 6 pays différents pour le mobile et le desktop séparément. Il a observé que les résultats sur mobiles ont considérablement changé comparés aux résultats desktop, et ce, dans la plupart des catégories. Les plus touchés étaient les sites qui traitent de loisirs, science, emploi et éducation, la maison et jardin, Internet et Télécom.

Doit-on forcément être d’accord avec les conclusions de Barry Schwartz ?

Barry Schwartz seo

Barry Schwartz est une personne très respectée dans le monde du SEO. Ses analyses se révèlent  souvent très pertinentes malgré les critiques de certains spécialistes.

Schwartz est en tout cas plus que convaincu de la véracité de ses analyses, bien qu’il aurait aimé travailler sur beaucoup plus d’échantillons, au lieu de 100 sites seulement. C’est vrai qu’avec un millier de sites analysés, les résultats trouvés auraient été incontestables. « C’est mon avis, mais qui s’en soucie ? » a réagi Schwartz face aux critiques de ses suiveurs sur les médias sociaux.

Mais est-ce qu’il est vraiment important de reconnaitre ou non les résultats trouvés par Barry Schwartz ? Pertinentes ou pas, les analyses qu’il a faites n’ont pas permis de révéler de nouveaux éléments, pour la bonne et simple raison qu’il n’y a rien de nouveaux à signaler. Les permutations de mots clés, les sites truffés de publicités, les affiliations… ces points évoqués par Barry Schwartz ont déjà été, sans exception, proscrits par Google par le passé. Si à l’avenir les responsables de site décidaient d’être un peu plus pointilleux sur la qualité et prenaient au sérieux les directives de Google, les mises à jour mineures comme Maccabees Update ne devraient plus les surprendre. D’après Danny Sullivan, des changements semblables se produisent presque chaque semaine.

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les évolutions de Google et de ses algorithmes depuis sa création 😍

Les 6 étapes SEO pour être premier sur Google

POUR UN POSITIONNEMENT DURABLE ET EFFICACE SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE

Je mets mon site en conformité

Nous étudions votre site d’un point de vue technique et vous fournissons une liste détaillée de toutes les actions à mener.

Je choisis mes mots-clés pour plus de trafic

Nous analysons les mots-clés les plus pertinents de votre secteur pour rendre vos actions futures plus rentables.

Social-Media -Marketing-Icon Je rédige du contenu pour séduire Google

Impossible d’être premier sur Google sans un contenu de qualité. Nous pouvons vous conseiller ou le faire pour vous.

Je fais parler de moi sur d'autres sites

Nous pouvons faire publier vos articles sur des sites à gros trafic pour vous apporter plus de visiteurs.

Je booste mes résultats pour être 1er

Nous créons des liens de qualité vers les pages de votre site pour les faire monter en première page sur Google.

Je fais un suivi chaque semaine

Un suivi hebdomadaire vous donne aperçu des positions gagnées ou perdues dans le but d’adapter votre stratégie rapidement.

Besoin d'aide pour votre SEO ?

Nous pouvons vous accompagner dans votre projet SEO. Nous réalisons aussi des formations à distance, dans nos locaux à Bruxelles ou même chez vous. On vous recontacte dans les 48 heures.